Comment entretenir un abri de jardin en pin naturel ou en sapin ?

Sommaire

L'abri de jardin en bois de pin ou en sapin nécessite un entretien annuel léger comme le graissage des charnières (porte et fenêtres) et le retrait des lierres éventuels qui se seraient développés sur sa structure.

Durabilité variable des essences de bois

Chaque type de bois a une résistance plus ou moins élevée à l'humidité et aux insectes.

Bois de sapin : à traiter au plus vite

Les abris de jardin en kit que l'on trouve dans le commerce sont généralement en épicéa ou en sapin non traité.

Or le bois de sapin ne résiste que très peu à l'humidité et aux insectes. Il est donc recommandé de le traiter avec un produit de protection (ou même deux) sur l'intégralité de l'abri, dans et hors de la structure.

Traitement autoclave pour le pin naturel

Le pin naturel, même non traité et exposé à une humidité allant jusqu'à 20 % régulièrement, est idéal pour un abri de jardin.

Il peut tenir 20 ans s'il est installé en rondins et a bénéficié d'un traitement autoclave.

Traitement du bois des parois

Les travaux d'entretien du bois sont à effectuer tous les 2 ans en moyenne quand la lasure (ou la peinture) commence à s'écailler ou à blanchir. Ces produits protègent le bois du soleil et le rendent étanche à la pluie.

Un entretien facile et complet tous les 2 ans

Au préalable, un ponçage de l'abri est indispensable.

La lasure (ou la peinture) s'étale ensuite en 2 couches espacées d'une journée. Le traitement est à réaliser à l'extérieur et à l'intérieur de l'abri.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Le bois pourrit vite : isolation indispensable

Un abri en bois posé directement sur la terre absorbe l'humidité du sol : le plancher ainsi que la base des montants verticaux risquent de pourrir rapidement. Si l'abri n'a pas été isolé par un socle en béton, il est indispensable de réaliser rapidement cette adaptation.

Une brique placée sous chaque coin de l'abri est la solution la plus simple pour garantir une isolation correcte.

Insecticide et fongicide

Idéalement le traitement réalisé avant le montage de l'abri doit permettre une protection de 20 ans. Il est cependant possible de protéger son abri de jardin après le montage ou pendant une attaque d'insectes ou de champignons.

On trouve du produit de traitement insecticide pour bois dès 30 € le litre.

Lire l'article Ooreka

Entretenir la toiture

Le toit nécessite un contrôle régulier, car les toiles bitumées, souvent livrées avec les abris, ne résistent pas longtemps aux intempéries.

Ces toiles deviennent des éponges au bout de quelques années et elles retiennent alors l'humidité. Le toit finit par gondoler et l'humidité atteint les planches sous-jacentes en pin et sapin qui finissent par pourrir.

Remplacer la toile bitumée

Il faut remplacer la toile bitumée et les planches en sapin et pin du toit par :

  • des plaques synthétiques en imitation tuile ;
  • des plaques PVC ondulées (transparentes ou opaques) ;
  • des plaques de polycarbonate.

Ces revêtements favorisent l'écoulement de la pluie.

Remarque pratique

Les plaques PVC transparentes ou le polycarbonate utilisé pour les toitures de véranda présentent l'avantage de laisser passer la lumière. Ce choix permet la préparation des semis avec des étagères judicieusement installées dans l'abri.