Sommaire

  • Avantages de l'abri de jardin en composite
  • Inconvénients de l'abri de jardin en composite
  • Montage d'un abri de jardin en composite

Un abri jardin peut être construit en différents matériaux. Chacun d'eux apporte sa spécificité propre :

Les abris de jardin en composite sont d’une technologie très récente. Leur matériau est un mélange de bois et de plastique traité anti-UV, le plus fréquemment du polyéthylène, parfois issu du recyclage. Ainsi, l’abri en composite allie l’esthétique et la solidité du bois avec la durabilité de la résine.

Avantages de l'abri de jardin en composite

Le matériau composite bois-résine présente de nombreux avantages, qui viennent s'additionner à de hautes performances :

  • Il est solide et résistant à la corrosion, aux intempéries et aux UV.
  • Il est vendu en kit, et son montage est rapide et très simple.
  • Il ne nécessite aucun entretien.
  • Son esthétique est assez proche de celle du bois.
  • Il a des murs à double paroi et un toit très résistant.
  • Il comporte des renforts métalliques au niveau des angles.
  • Il est possible de percer les parois pour fixer des étagères ou des outils.
  • Il contient du bois, matériau noble.
  • Le matériau composite est recyclable.
  • Il possède un plancher en résine posé sur des cadres métalliques et des fixations prévues pour un ancrage stable.

 

Inconvénients de l'abri de jardin en composite

En fait, les abris de jardin en composite ne présentent pas d’inconvénients. Signalons tout de même :

  • Leur nouveauté : de ce fait, il y a encore peu de produits sur le marché, la plupart de superficies inférieures à 10 m2, et dans une gamme de couleurs peu étendue.
  • Leur prix : à ce jour, les abris de jardin en composite restent assez onéreux. Comptez environ 1 000 € pour 4 m².

Montage d'un abri de jardin en composite

Comme pour tout abri en PVC ou en résine, le montage d'un abri en composite ne requiert aucune compétence particulière, hormis un peu de patience.

Un abri de jardin en composite est constitué de pièces et de panneaux qui se clipsent entre eux et se vissent.

Voici les étapes logiques à respecter :

  • Nivelez le sol. La préparation du sol est bien sûr incontournable : la surface doit être plane et sans aspérités.
  • Si vous avez coulé des plots ou une dalle, les fixations doivent être en place et le béton sec (au minimum 48 heures de séchage).
  • Avant de commencer, lisez attentivement (et entièrement) la notice de montage.
  • Dégagez l'espace de travail tout autour.
  • Préparez et vérifiez les outils dont vous aurez besoin.
  • Portez des gants, car certains bords en métal peuvent être coupants.
  • Ouvrez les emballages et repérez les pièces. Assurez-vous qu'il n'en manque pas.
  • Commencez le montage dans l'ordre préconisé : le plancher, les murs, et ensuite le toit.

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger mon guide
Aménagement de jardin