Choisir le meilleur emplacement pour son abri de jardin

Écrit par les experts Ooreka

Déterminer le meilleur emplacement pour un abri de jardin demande réflexion, car selon le type de construction choisi votre abri n'aura pas vocation à être facilement déplacé !

Choisir l'emplacement selon l'usage de l'abri de jardin

Le choix de l'implantation de votre abri de jardin dépend bien sûr, et avant tout, de son usage :

  • Remiser vos outils de jardin se fera le plus près possible de votre potager, sans chercher à exposer votre cabane aux regards.
  • Stocker votre bois ou ranger vos vélos imposeront d'autres contraintes, sans doute la proximité de la maison ou celle du garage.
  • Pour une pièce à vivre, mieux vaut ne pas trop l'éloigner de la maison pour éviter les allers-retours.
  • Pour une chambre d'ami, l'éloignement de l'abri de jardin peut alors être justifié.

Évaluer le terrain pour choisir le meilleur emplacement

Vous connaissez les dimensions de votre abri de jardin, et donc celles du terrain sur lequel vous prévoyez de l'installer. De la bonne stabilité de ce terrain dépendra la qualité et la durée de vie de votre installation.

  • Vous devez donc déterminer l'état du terrain sur lequel reposera l'abri de jardin :
    • Est-il stabilisé ?
    • Présente-t-il une déclivité ?
  • Mais également sa nature :
    • Est-il argileux, sableux ?
    • Présente-t-il une assise suffisamment solide pour recevoir le type de construction prévue ?

Ces questions sont fondamentales, car si vous installez votre abri sur un terrain non stabilisé, les conséquences peuvent être fâcheuses pour la structure. Ainsi, et selon l'usage prévu (on n'attend pas le même confort d'une chambre d'amis et d'une simple remise), il est conseillé de poser votre abri jardin sur des fondations.

SVPhilon / getty

Penser à l'environnement de votre abri de jardin

Vous devez réfléchir à l'espace de circulation que vous souhaitez autour de votre abri de jardin, pour un emplacement le mieux adapté à votre usage :

  • Si votre abri de jardin possède des fenêtres, elles doivent apporter de la lumière et il vous faut pouvoir les ouvrir.
  • Vous prévoyez peut-être une terrasse accolée à votre abri, ou simplement un dégagement ou quelques plates-bandes. Pensez à laisser un espace suffisant.
  • Si votre construction est en bois, prévoyez environ 50 cm pour laisser respirer le matériau.

Côté végétation, il convient de s'assurer que l'abri de jardin ne fera obstacle à aucune de vos plantations, ni en périphérie ni au-dessus. Cela évitera ainsi les chutes de branches sur la toiture et les différents dépôts de sève et d'insectes qui pourraient la salir.

À quelles distances de la clôture ?

Au-delà même de la réglementation relative à l'implantation d'un abri de jardin, vous devez respecter les dispositions d'urbanisme et éventuellement les arrêtés en vigueur dans votre commune. Ces dispositions précisent non seulement les règles d'implantation par rapport aux limites séparatives ou aux limites publiques, mais ajoutent parfois des contraintes d'ordre architectural. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Attention : si vous résidez en copropriété ou en lotissement, le règlement interne pourra prendre le pas sur les dispositions municipales.

Choisir l'emplacement en fonction des contraintes techniques

Souhaitez-vous alimenter votre abri jardin en électricité ? Bénéficier de l'éclairage et l'usage de prises électriques est bien tentant. Si vous pensez en faire un véritable lieu de vie (chambre, salle de jeu ou pool house), peut-être y prévoyez-vous des sanitaires, et pourquoi pas une douche ?

Ces choix sont d'importance et doivent être pensés en amont de la construction, en tout début de projet. Les raccordements électriques, d'arrivée d'eau et d'évacuation risquent d'impacter grandement l'ampleur des travaux (et leur prix). Le lieu de l'implantation de l'abri jardin devra pouvoir permettre l'exécution de ces travaux, en limitant leur ampleur (réduire au maximum la longueur des canalisations).

Le meilleur emplacement pour optimiser son utilisation

Rien ne doit gêner ou freiner l'accès à la structure ni à la porte d'entrée. On doit pouvoir circuler librement de tous côtés. Il en va de même pour l'intérieur de l'abri, qui doit être le plus organisé possible. Si l'abri jardin a vocation d'accueillir :

  • une tondeuse ou objet encombrant, on doit pouvoir y accéder facilement et circuler autour sans contrainte ;
  • quelques petits outils de jardinage, un petit chemin suffira ;
  • une voiture, l'abri sera souvent adossé à la maison et nécessairement au bout d'une allée.

Attention : dès lors qu'il contient des matériels, outils coupants ou produits (insecticides ou essence) potentiellement dangereux, il convient de fermer l'abri jardin à clé pour que les petits curieux ne puissent pas y accéder !

L'orientation : éviter les effets du vent !

L'emplacement de votre abri jardin doit également répondre à vos contraintes d'orientation. Cette orientation est un paramètre important que vous devez même privilégier. Selon l'orientation, l'abri de jardin peut être :

  • Plus ou moins lumineux : l'exposition au soleil est en général recherchée, ne l'orientez pas plein nord si vous voulez bénéficier de l'énergie solaire.
  • Plus ou moins exposé au vent : attention aux bourrasques qui pourraient s'engouffrer dans la construction, la structure légère peut en être ébranlée. Ne prévoyez pas alors de portes battantes !
  • Abrité : si vous décidez de l'adosser à votre maison.

Là aussi, ce choix dépendra bien évidemment de l'usage que vous prévoyez pour votre maison de jardin.


Produits


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !