Bâtir un abri de jardin en parpaings

Sommaire

Bâtir un abri de jardin en parpaings

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Bâtir un abri de jardin en parpaing demande du temps et de la précision.

Il vous faudra faire un plan détaillé de votre abri en parpaing et calculer précisément les matériaux nécessaires. Ce type de construction requiert des compétences en maçonnerie et en charpente. Certaines étapes demandent la présence de deux personnes.

Voici présentée pas à pas la construction d'un abri de jardin en parpaing avec une toiture double pente en plaques imitation tuile, fixée sur chevrons.

 

1. Préparez votre projet

  • Définissez la taille de votre abri selon vos besoins.
  • Déterminez son emplacement dans le jardin.
  • Évaluez votre budget.
  • Vérifiez auprès de votre mairie que vous avez toutes les autorisations nécessaires. Trois situations sont possibles :
    • aucune autorisation n'est requise (abri de moins de 5 m2 dans une zone non protégée) ;
    • effectuez une déclaration préalable (selon les dimensions de l'abri) ;
    • ou bien demandez un permis de construire.
  • Consultez également le plan local d'urbanisme qui peut imposer certaines conditions.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Dessinez les plans

  • Dessinez au moins 4 vues détaillées de votre abri :
    • vue de dessus ;
    • vue de face ;
    • vue de côté ;
    • vue en perspective.
  • Indiquez toutes les mesures sur chaque plan afin de vous y référer ultérieurement lors de la découpe de vos matériaux.
  • Une pente de toit minimale est nécessaire afin de favoriser l'écoulement des eaux de pluie. Cette pente dépend de la zone géographique et du climat, ainsi que du matériau utilisé (des outils permettent de calculer le pourcentage de la pente de toit en fonction des dimensions de l'abri afin de s'assurer de la conformité de la pente).

3. Faites les fondations

Prévoyez de travailler par temps sec pendant toute la durée des travaux pour assurer le bon déroulement de la mise en œuvre.

Avant de creuser les fondations, marquez au sol l'emplacement de votre abri de jardin.

Creusez et préparez la fouille

  • Creusez les fondations. Pour un abri de jardin, en général, creusez une tranchée sur une profondeur de 55 cm et une largeur de 40 cm.
  • Enlevez l'herbe et la terre sur la surface de l'abri si nécessaire, pour aplanir le sol.
  • Veillez à respecter les niveaux, afin d'éviter un rattrapage ultérieur.
  • Tapissez le fond de la tranchée d'un lit de cailloux sur 5 cm.
  • Tassez le lit de cailloux.
  • Installez des semelles en ferraille adaptées aux dimensions de la tranchée, posées sur le lit de cailloux.
  • Formez un coffrage pour les fondations à l'aide de planches de bois placées le long des tranchées.
  • Pensez à passer des gaines d'alimentation si besoin, avant de couler le béton.

Coulez les fondations

  • Gâchez votre béton à l'aide d'une bétonnière.
  • Coulez le béton dans les fondations.
  • Laissez sécher plusieurs jours.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Posez le premier rang de parpaing

Posez les premiers parpaings

  • Préparez le mortier.
  • Commencez par étaler du mortier sur la semelle, à un angle de l'abri, pour une longueur de parpaing, sur 2 cm d'épaisseur environ.
  • Posez le premier parpaing en l'enfonçant dans le lit de mortier. Ajustez son niveau et sa verticalité, à coups de maillet, en faisant le contrôle avec un niveau à bulle et un fil à plomb.
  • Faites de même à l'angle opposé.
  • Fixez un cordeau entre les 2 premiers parpaings posés. Vérifiez à nouveau le niveau et l'aplomb. Ceci permet de créer un repère qui vous aidera à avoir un alignement parfaitement droit.

Posez la rangée de la première face

  • Posez les autres parpaings en laissant un espace régulier entre eux (un joint de 1 cm environ).
  • Comblez les joints verticaux avec du mortier, une fois la rangée terminée.
  • Enlevez le surplus de mortier à l'aide d'une truelle.
  • Si besoin, découpez les parpaings aux dimensions souhaitées à l'aide d'une meuleuse électrique.

Posez la première rangée sur tout le périmètre

Répétez ces opérations pour les 3 autres faces de l'abri en veillant aux points suivants :

  • Vérifiez la perpendicularité de vos angles à l'aide d'une équerre de maçon.
  • Pensez à l'ouverture de la future porte. Référez-vous aux dimensions de votre plan.
Consulter la fiche pratique Ooreka

5. Coulez la dalle de béton

Vous pouvez maintenant couler la dalle de béton en vous servant de cette première rangée de parpaings qui fait office de coffrage.

  • Placez un film en polyéthylène sur le sol en le faisant remonter sur les côtés.
  • Pour une surface > 15 m2, ajoutez des joints de dilatation.
  • Disposez le ferraillage.
  • Gâchez le béton nécessaire.
  • Puis coulez la dalle.
  • Respectez le temps de séchage, au minimum de 24 h.
Consulter la fiche pratique Ooreka

6. Montez les murs de l'abri

  • Débutez le rang de parpaings suivant en alternant l'orientation du parpaing à l'angle de manière à ne pas superposer les joints.
  • Étalez une couche de mortier, puis posez successivement tous les parpaings de la rangée en vérifiant régulièrement le niveau et l'aplomb avec le niveau à bulle et le fil à plomb.
  • Prévoyez l'emplacement des ouvertures selon votre plan.
  • Si besoin, découpez les blocs de parpaings à l'aide d'une meuleuse.
  • Comblez les joints verticaux avec du mortier, une fois la rangée terminée.
  • Montez les rangs de parpaings jusqu'à ce que les emplacements de vos ouvertures soient créés.

7. Cas 1 : posez les linteaux en parpaing avec le rang de chaînage

Les linteaux peuvent être maçonnés avec des parpaings de chaînage horizontal, comme l'ensemble de la rangée.

  • Aménagez auparavant, sur le rang précédent, des surfaces de support pour poser un prélinteau. Pour cela, les parpaings qui encadrent le haut de l'ouverture sont découpés à la meuleuse avant d'être posés : enlevez une hauteur de prélinteau plus une épaisseur de joint (2 à 3 cm). De chaque côté, la surface d'appui est de 20 cm au minimum.
  • Étalez du mortier sur les supports du prélinteau.
  • Posez le prélinteau et vérifiez son niveau. Il doit être horizontal, au niveau du dernier rang maçonné.
  • Puis maçonnez tout le rang avec des parpaings en U, en veillant toujours à croiser les joints verticaux (notamment au-dessus des prélinteaux).
  • Comblez les joints verticaux avec du mortier, une fois la rangée terminée.

7. Cas 2 : posez les coffrages de linteau et le rang de chaînage horizontal

Le rang au-dessus des ouvertures peut être formé par les linteaux coulés en béton et les parpaings en U remplis de béton, afin de former un rang de chaînage horizontal.

  • Étalez un lit de mortier sur les parpaings du haut qui encadrent une ouverture.
  • Posez un prélinteau et vérifiez son horizontalité avec le niveau à bulle. Le prélinteau doit s'appuyer sur au moins 20 cm de chaque côté.
  • Répétez ces opérations pour chaque ouverture.
  • Posez un rang complet de parpaings en U en réservant l'espace pour les linteaux au-dessus des prélinteaux.
  • Comblez les joints verticaux avec du mortier, une fois la rangée terminée.
  • Effectuez le coffrage des linteaux avec des planches et des serre-joints. Le haut du coffrage est au niveau du haut des parpaings en U.

8. Posez le ferraillage et coulez le rang de chaînage

  • Positionnez les ferrailles horizontales dans le creux des parpaings et, le cas échéant, dans les coffrages des linteaux (étape 7 cas 2).
  • Reliez solidement les ferrailles entre elles à chaque angle.
  • Coulez du béton de manière à remplir complètement le creux des parpaings et les éventuels coffrages.
  • Laissez sécher plusieurs jours, en laissant les étais en place s'il y en a.

9. Montez les pignons

  • Au milieu de chaque mur pignon, fixez un tasseau verticalement sur lequel vous marquez la hauteur du pignon (reprenez les dimensions notées sur votre plan).
  • Du haut du pignon, tendez un cordeau vers la base du pignon, de chaque côté, de manière à reproduire la pente de toiture.
  • En suivant l'inclinaison du toit marquée par les cordeaux, montez les rangs de parpaings des pignons.
  • Créez des encoches symétriquement dans chaque pignon pour y encastrer les pannes [Poutre horizontale qui forme la charpente, destinée à supporter les chevrons ou les plaques de couverture] de la charpente. Préférez des pannes déversées (inclinées de manière à suivre la pente de toit) plutôt que des pannes d'aplomb (verticales) car la toiture a en général une faible pente.
  • Découpez les parpaings à la meuleuse.

10. Installez les pannes

  • Coupez les pannes aux bonnes dimensions.
  • Protégez les parties des pannes à encastrer avec un enduit bitumé ou en les enveloppant dans un feutre bitumé agrafé.
  • Installez les pannes dans les encoches.
  • Laissez les pannes dépasser de quelques centimètres à l'extérieur pour assurer un débord latéral.

11. Coffrez les pignons

  • Positionnez des chevrons [Pièce de bois fixées sur les pannes de la charpente.] aux bonnes dimensions de chaque côté des pignons. Fixez-les sur les pannes à l'aide de clous adaptés.
  • Maintenez l'ensemble avec des serre-joints.
  • Positionnez une planche de bois pour fermer le bas du pignon. Clouez-la provisoirement.
  • Coulez du béton dans chaque pignon.
  • Laissez sécher.

12. Posez la couverture

  • Fixez les chevrons sur les pannes à distance égale sur toute la toiture à l'aide de clous adaptés.
  • Fixez sur les chevrons un écran de sous-toiture à l'aide d'une agrafeuse.
  • Débutez la pose par le bas de la toiture et dans le sens inverse des vents dominants afin d'assurer un recouvrement efficace des plaques.
  • Placez la première plaque de couverture sur l'écran de sous-toiture. Un débord frontal et latéral suffisant a été aménagé pour éviter le ruissellement d'eau le long de la charpente.
  • Fixez la plaque avec des tirefonds ou avec le matériel prévu par le fabricant.
  • Poursuivez la fixation et la pose des plaques de l'ensemble de la toiture.
  • Posez les éléments de faîtière.

13. Installez les ouvertures

  • Une fois les linteaux complètement secs, les ouvertures peuvent être posées.
  • Suivez les recommandations fournies par le fabricant pour poser les ouvertures.

Matériel nécessaire pour bâtir un abri de jardin en parpaing

Imprimer
Agrafeuse murale

Agrafeuse murale

8 €

Bétonnière

Bétonnière

180 € ou 30 €/jour en location

Chevron

Chevron

6 € en 3 m

Clous à tête plate

Clous à tête plate

5 €/les 150 g

Cordeau de jardinier

Cordeau de jardinier

À partir de 10 €

Enduit hydrofuge

Enduit hydrofuge

À partir de 15 €

Équerre à tracer

Équerre à tracer

À partir de 5 €

Étais

Étais

20 € l’un

Fil à plomb

Fil à plomb

Environ 5 €

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Meuleuse

Meuleuse

À partir de 40 €

Meuleuse d'angle

Meuleuse d'angle

À partir de 30 €

Mortier

Mortier

1,50 € le kg

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Niveau laser

Niveau laser

À partir de 25 €

Pelle

Pelle

20 € environ

Planches de bois

Planches de bois

Selon essence et dimensions

Seau de maçon

Seau de maçon

Environ 2 €

Tirefond

Tirefond

Environ 8 € les 20

Truelle de maçon

Truelle de maçon

À partir de 4 €

Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Installer un abri de jardin

Sommaire